tarifs/abonnements
newsletter
recherche



vendredi 31 mars 2017 | Aubervilliers

NOURA MINT SEYMALI + SPEED CARAVAN + ISLAM CHIPSY & EEK

en savoir plus


vendredi 31 mars

le festival  L'Embarcadère, Aubervilliers

NOURA MINT SEYMALI

Mauritanie / La nouvelle icône de la musique mauritanienne transfigure l'art des griots sahariens en un psyché-blues rock radicalement contemporain.

Fille de Seymali Ould Mohamed Vall, fabuleux griot de la musique maure, Noura Mint Seymali a la musique dans son ADN : elle a beaucoup appris auprès de sa belle-mère, la grande Dimi Mint Abba, qu'elle accompagnait dans les mariages et baptêmes. Depuis, la chanteuse et joueuse d'ardine s'est démarquée de ses tutélaires influences pour produire une fusion musicale entre la culture sahélienne et la sono mondiale, où la poésie séculaire décolle sur des grooves rock électrisants.

www.nouramintseymali.com

NOURA MINT SEYMALI voix, ardine, JEICHE OULD CHIGHALY guitare électrique, tidinit, OUSMANE TOURÉ basse, MATTHEW C.TINARI batterie /// Photo © DR

+

SPEED CARAVAN

Algérie, France,Tunisie,Sénégal, Togo / Suite à la défection de dernière minute des Tunisiens Bargou 08, c'est le Franco-Algérien Medhi Haddab, le Jimi Hendrix du oud électrique, qui rapplique en personne avec son fulgurant groupe panafricain Speed Caravan.

J'écoute

Mehdi Haddab est au plus profond de lui à la fois maqam et rock, quart de ton et saturation. Et le oud-hero a construit son power-band Speed Caravan à cette image, un mélange -très rare- d’improvisation instrumentale arabe et de vrai rock-metal. Après un premier album (Kalashnik Love) rapatrié sur le prestigieux label RealWorld de Peter Gabriel, Mehdi a pris le temps d’enrichir sa géniale caravane du speed, lors de plusieurs mois de travail et d’enregistrement à Dakar, pour son nouvel opus, l’intense et novateur Big Blue Desert. Le disque reste à décoder sur scène, avec ce soir un quintette de haut vol, composé entre autres du Togolais Jean-Baptiste Gbadoe, du Sénégalais Moussa Ngom, et de Skander Besbes, l’un des pionniers de la scène électro-rock tunisienne.

www.facebook.com/speedcaravan/

MEHDI HADDAB Mandole,PASCO TELLIER basse, SKANDER BESBES guitare, JEAN BAPTISTE GBADOE batterie, MOUSSA NGOM marimba, claviers /// Photo©Youri Lenquette

+

ISLAM CHIPSY & EEK

Egypte / Venu des banlieues du Caire, ce groupe-phénomène crée l'une des plus excitantes sensations live de la planète musicale.

Deux batteries survoltées et un clavier débridé, la preuve par trois qu'en musique désormais tout est possible. En Egypte, Islam Said alias Chipsy, pionnier activiste et joyeux du mouvement électro-chaâbi, en est devenu la figure centrale après avoir électrisé les mariages, les rues et les clubs underground des faubourgs du Caire. Depuis 2006, avec son trio EEK, ils ont pris le temps de développer une formule live & direct, qu'ils ont testée auprès de la jeunesse locale avant qu'elle ne soit approuvée sur les scènes internationales. C'est le cas depuis plus d'un an, où leurs transes expérimentales, en mode hypnotique ou en déferlements frénétiques, conquièrent d'autres publics et repoussent les frontières de la musique et de la danse. Entrez dans l'oeil du cyclone.

ISLAM CHIPSY claviers, KHALED MANDO batterie, MAHMOUD REFAT batterie /// Photo © DR

Dans le hall à 20h les Doumtakers Antenne Jeunesse des Quatre-Chemins, Pantin (Direction Faiçal Benhamida). /// La billetterie de cette soirée est en vente uniquement sur www.banlieuesbleues.org et chez nos revendeurs habituels.



jeudi 30 mars 2017 | Pantin

CSABA PALOTAÏ & JOSEPH LAVANDIER MANIVELLE PROJECT + ANTONIN LEYMARIE LE CERCLE - Musiques des spectacles de Joël Pommerat

en savoir plus


jeudi 30 mars

le festival  La Dynamo de Banlieues Bleues, Pantin

CSABA PALOTAÏ & JOSEPH LAVANDIER MANIVELLE PROJECT

France, Hongrie / Six cordes sensibles + quelques bobines de films de l'entre-deux-guerres = une mini séance de spiritisme "son et lumière".

"Mes guitares sont toutes vieilles : j'aime bien ce moment où je dois lutter pour sortir le son" dit le Hongrois Csaba Palotaï. C'est pour ça qu'il a été fasciné par la collection de bobines de Joseph Lavandier : des visages d'inconnus ou des exploits amateurs tournés alors que l'Europe basculait dans le totalitarisme. Dans un dispositif comme à la maison, la mécanique du projecteur se mêle aux cordes de guitare électrique pour un aller-retour émouvant entre passé et présent.

www.csabapalotai.com

JOSEPH LAVANDIER projections à manivelle, CSABA PALOTAÏ composition, guitare /// Photo © Cédric Maheut

+

ANTONIN LEYMARIE LE CERCLE - Musiques des spectacles de Joël Pommerat

France, Suède / Le batteur du Surnatural Orchestra et créateur du Magnetic Ensemble joue in extenso sa B.O. d'une pièce de Joël Pommerat. Un événement rare.

Depuis près de dix ans, Antonin Leymarie est au dramaturge Joël Pommerat ce qu'Ennio Morricone était à Sergio Leone : le compositeur attitré de ses pièces, de Pinocchio à Cendrillon. Pour Cercles / Fictions en 2010, le batteur-compositeur avait bâti un univers quasi post-rock, aussi pop qu'énigmatique. Avec quatre partenaires particuliers (Linda Olah, Boris Boublil, Guillaume Magne et Sylvain Daniel), il interprète la version originelle de ces mélodies délicieusement brumeuses.

ANTONIN LEYMARIE composition, batterie, BORIS BOUBLIL claviers,GUILLAUME MAGNE guitare, SYLVAIN DANIEL basse électrique, LINDA OLAH voix /// Photo © Camille Sauvage



mercredi 29 mars 2017 | Tremblay-en-France

PIXVAE + ROCCA

en savoir plus


mercredi 29 mars

le festival  L'Odéon, Tremblay-en-France

PIXVAE

France, Colombie / Difficile de qualifier les effusions de Pixvae. Afro-latin core ? Post-tradi-free jazz ? Quand le son résiste aux mots, c'est bon signe.

L'énergie des musiques urbaines, la créativité des idiomes plus "savants", la force d'évocation des traditions afro-colombiennes, tel est est le trépied à la fondation de Pixvae, un sextette hybride -comme le palmier-pêche dont il a pris le nom- et du genre explosif. Le champ d'exploration de ce combo outrepasse les cadres établis, créant une fusion sans interdits entre le dansant currulao de la côte Pacifique et l'impro radical jazz, pour établir une nouvelle frontière. Là où toutes les musiques ont droit de s'entrechoquer, de dialoguer, pour nous inventer un nouveau folklore imaginaire, où tout est permis.

www.grolektif.com/ecard-pixvae

ALEJANDRA CHARRY chants, guasà, MARGAUX DELATOUR chants, guasà, JAIME SALAZAR chant, percussions, ROMAIN DUGELAY saxophone baryton, DAMIEN CLUZEL guitare baryton, LÉO DUMONT batterie/// Photo © Bertrand Gaudillere

Avec le soutien de l'ONDA-Office national de diffusion artistique.

+

ROCCA

France, Colombie, Cuba / Aujourd'hui citoyen de Bogota, l'ex-rappeur de La Cliqua s'accompagne d'un groupe live pour livrer des punchlines 100% espagnoles.

"Conçu pour durer" affirmait son collectif La Cliqua en 1995. Le secret de cet élixir de jouvence ? Le mélange des arômes. Et de préférence naturels et épicés. D'origine colombienne, Rocca a navigué entre New York et Bogota pour échapper à la standardisation du hip-hop hexagonal. L'homme au flow le plus rapide de l'Ouest a ainsi ouvert son rap éthique aux rythmes afro-cubains et aiguisé ses rimes dans la langue de Cervantès. On ne le surnomme pas "El Original" pour rien.

ROCCA chant, congas, NICOLAS BENEDETTI trombone, NELSON PALACIOS RODRIGUEZ basse, MANSFARROL RODRIGUEZ ABRAHAM percussions, RAMSAMY JOHAN beatmaking /// Photo © Adam Phénix et © DR



mercredi 29 mars 2017 | Paris

LIGNES DE CRÊTES

en savoir plus


mercredi 29 mars

le festival  Atelier du Plateau, Paris 19e

LIGNES DE CRÊTES

France / Trois as de l'impro bousculent le format clarinette-basse-batterie : un exercice de thriller organique sur le fil du rasoir.

Passé par l'IRCAM, le clarinettiste Jean-Brice Godet se retrouve aujourd'hui dans moult aventures des collectifs hexagonaux: le Tricollectif d'Orléans (Harvest), le Coax parisien (Tripes), la bande du label Onze Heures Onze (Aum Grand Ensemble) ou encore le récent tentette de Joëlle Léandre. Avec le batteur français Sylvain Darrifourcq et le contrebassiste franco-allemand Pascal Niggenkemper, il a trouvé des frères d'armes idéaux : tous les trois aiment trafiquer leur matériel pour en tirer des bruits blancs, des ondes sismiques et des sons venus de nulle part. Entre drone organique, noise étirée et paysagisme abstrait, le trio joue à cache-cache avec la fragilité inhérente à toute (véritable) improvisation. Un concert sous (haute) tension.

www.jeanbricegodet.com

JEAN-BRICE GODET clarinettes, dictaphones à cassettes, radio, PASCAL NIGGENKEMPER contrebasse, préparation, objets, SYLVAIN DARRIFOURCQ batterie, percussion, cithare /// Photos © Christian Tallemite

Production Atelier du Plateau.



mardi 28 mars 2017 | Pantin

NAÏSSAM JALAL feat. HAMID DRAKE QUEST OF THE INVISIBLE + THE WILLIAM PARKER ORGAN QUARTET

en savoir plus


mardi 28 mars

le festival  La Dynamo de Banlieues Bleues, Pantin

NAÏSSAM JALAL feat. HAMID DRAKE QUEST OF THE INVISIBLE

France, Syrie, États-Unis, Brésil / La flûtiste poursuit sa quête de sens en formant un quartette de rêve pour aborder le jazz par la face spirituelle et mystique.

Naïssam Jalal oscille depuis toujours entre l'Occident, symbolisé par la flûte traversière apprise au conservatoire, et l'Orient, incarné par le nay, étudié auprès de grands maîtres à Damas et au Caire. En résidence à La Dynamo, elle se fixe un nouveau cap : intégrer le jazz modal improvisé aux traditions extra-occidentales, comme les dhikr arabes, les raggas indiens, les transes gnawas. Spécialiste du genre, le batteur et percussionniste Hamid Drake a immédiatement reconnu en elle cette habilité qu'il a lui-même acquise aux côtés de Don Cherry et Pharoah Sanders. Il fait donc partie de l'aventure.

www.naissamjalal.com

NAÏSSAM JALAL compositions, flûte, nay, LEONARDO MONTANA piano, CLAUDE TCHAMITCHIAN contrebasse, HAMID DRAKE batterie, percussions /// Naïssam Jalal ©Paul Evrard I Hamid Drake ©Roberto Cifarelli

Naïssam Jalal est en résidence à La Dynamo de Banlieues Bleues avec le soutien du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis.

+

THE WILLIAM PARKER ORGAN QUARTET

États-Unis / Le bassiste new-yorkais est de retour avec son séminal Organ Quartet, dans une version encore plus soul. Free sons garantis.

Pilier jadis des orchestres de David S. Ware ou Cecil Taylor, William Parker est, bien plus qu'un partenaire recherché, un compositeur majuscule du jazz, l'explosant pour mieux l'exposer et lui inventer des futurs possibles. Et le contrebassiste s'est imposé en leader capable de fédérer nombre d'électrons libres. Comme avec ce quartette majeur : le batteur hors-norme Hamid Drake, l'ésotérique claviériste Cooper-Moore et l'éclectique saxophoniste James Brandon Lewis. Trois sparring-partners, au diapason de ce spiritual jazz qui devrait aller chercher au plus profond de nos âmes.

www.williamparker.net

WILLIAM PARKER contrebasse, COOPER-MOORE claviers, JAMES BRANDON LEWIS saxophone ténor, HAMID DRAKE batterie /// Hamid Drake ©Roberto Cifarelli I William Parker ©Rosseti



samedi 25 mars 2017 | Argenteuil

ALSARAH AND THE NUBATONES

en savoir plus


samedi 25 mars

le festival  La cave, Argenteuil

ALSARAH AND THE NUBATONES

Soudan, États-unis / Née au Soudan, cette chanteuse-compositrice-ethnomusicologue de Brooklyn règne sur la rétro-pop d'Afrique de l'Est.

Quand à 4 ans, on promeut en chansons le vote à Karthoum aux côtés de ses parents, difficile de ne pas devenir une artiste engagée. Trente ans et deux albums plus tard, Alsarah la hipster new-yorkaise n'a pas oublié son enfance : imprégnée de chants traditionnels nubiens comme de groove afro-américain, sa musique voyageuse reste hantée par la question des migrants. Épaulée par les choeurs de sa soeur, un oud, une basse ou des percussions, sa voix brille par son intensité contagieuse et remet sur le devant de la scène la richesse de la musique afro-arabe soudanaise, trop longtemps restée dans l'obscurité en occident malgré le statut du Soudan, plus grand pays d'Afrique.

www.alsarah.com

ALSARAH voix, écriture, arrangements, RAMI EL AASSER voix, percussions, BRANDON TERZIC oud, MAWUENA KODJOVI basse, trompette, NAHID voix, percussions /// Photos © Carlos Ramirez



vendredi 24 mars 2017 | Pantin

SPOEK MATHAMBO

en savoir plus


vendredi 24 mars

le festival  La Dynamo de Banlieues Bleues, Pantin

SPOEK MATHAMBO

Afrique du Sud, France / Iconique et iconoclaste, le producteur et rappeur Spoek Mathambo s'impose comme l’homme-son de l'Afrique du Sud 2.0

En six ans, le gamin grandi à Soweto est ainsi devenu l'un des ultimes apôtres du total mix. En 2011, le fascinant vidéoclip noir et blanc, filmé par le photographe Pieter Hugo himself, de sa reprise de "Control" de Joy Division l'avait révélé au-delà des seuls initiés. Après plusieurs projets au collectif (Fantasma puis Batuk), le voilà de retour au singulier du subjectif avec un nouveau disque manifeste, The Mzansi Beat Code. Enjeu, un état des lieux de ce qu'il nomme l'Apartheid Afterparty. Résultat : un mélange détonant de hip-hop, de percussions telluriques et d'infrabasses tribales, une pure musique de club africain du futur.

SPOEK MATHAMBO voix, électronique, THOMAS GUEÏ percussions,CHRIS BORCA basse, guitare /// Photo © Carla Fonseca

Coréalisation Banlieues Bleues / 100 % Afriques - La Villette - Du 23 mars au 21 mai 2017



jeudi 23 mars 2017 | Pantin

FIDEL FOURNEYRON ¿ QUE VOLA ? + IFÉ

en savoir plus


jeudi 23 mars

le festival  Salle Jacques Brel, Pantin

FIDEL FOURNEYRON ¿ QUE VOLA ?

FRANCE, CUBA / Le tromboniste de l'ONJ et sa bande invitent trois maestros de la rumba pour une intense cérémonie entre Paris et La Havane.

Avec un tel prénom, il était écrit que Fidel Fourneyron réaliserait un jour un projet autour de Cuba. D'autant qu'il a plusieurs fois visité La Havane, où il s'est épris de la rumba, faite de chants et de percussions propices à l'improvisation, l'un des piliers culturels de l'île de Castro. Avec la question "¿Que Vola?", il apostrophe six amis expérimentateurs de la scène hexagonale et trois piliers du jeune orchestre cubain Osain del Monte, brillant rénovateur de la tradition havanaise. "Quoi de neuf, les gars ?" Ensemble, ils vont plonger les chants traditionnels yorubas et les rythmes de la rumba dans la saveur de l'inédit. Un trip transculturel, transversal et transformiste. Et forcément transpirant.

www.fidelfourneyron.fr

ADONIS PANTER CALDERON percussions, BARBARO CRESPO RICHARD percussions, RAMON TAMAYO MARTINEZ percussions, FIDEL FOURNEYRON trombone, direction musicale, AYMERIC AVICE trompette, HUGUES MAYOT saxophone ténor, BENJAMIN DOUSTEYSSIER saxophone alto - baryton, BRUNO RUDER fender rhodes, THIBAUT SOULAS contrebasse, co-direction musicale, ELIE DURIS batterie /// Photo © DR

Coproduction Banlieues Bleues, Jazz sous les Pommiers, D'Jazz Nevers, Halle aux Grains-scène nationale de Blois, Association Uqbar, avec le soutien de l'OARA-Office Artistique de la Région Nouvelle- Aquitaine et du Conseil départemental des Landes. Fidel Fourneyron est en résidence à La Dynamo de Banlieues Bleues avec le soutien du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis

+

IFÉ

Puerto Rico, États-Unis / Mené par un DJ américain devenu percussionniste et prêtre Ifá, ce collectif portoricain plonge la rumba dans l'ère digitale. Mystique et électronique.

Une mystérieuse vidéo noir et blanc balancée sur le Net, "3 mujeres", un formidable morceau enregistré en plein état de grâce musicale et spirituelle, avec un son totalement inédit. C'est ainsi que la planète musicale a découvert le phénomène Ifé. Avec leurs incantations yorubas et percussions caribéennes pétries de sons électroniques, le collectif de Puerto Rico et son maître de cérémonie, le producteur-chanteur-percussionniste Otura Mun, connectent afro-cubisme et santeria avec le troisième millénaire. Aussi hypnotique que dansant.

www.ife-music.com

OTURA MUN voix, machines, percussions, MIMA voix, percussions électroniques, BETO TORRENS voix, percussions électroniques, chekere, ANTHONY SIERRA percussions électroniques, RAFAEL MAYA voix, percussions électroniques /// Photos © Landry (WNA)



mercredi 22 mars 2017 | Pantin

GUILLAUME AKNINE HARVEST + FANTAZIO & THÉO CECCALDI PEPLUM

en savoir plus


mercredi 22 mars

le festival  La Dynamo de Banlieues Bleues, Pantin

GUILLAUME AKNINE HARVEST

France / Trois agitateurs de l'hyperactif Tricollectif démantibulent avec finesse le chef-d'oeuvre de Neil Young de 1972.

La force du Tricollectif, c'est son art du storytelling. Et le guitariste Guillaume Aknine ne déroge pas à la règle. Au lieu de reprendre littéralement les dix chansons du génial "Harvest" de Neil Young, il a rassemblé ses amis souffleurs Jean-Brice Godet (passé par l'IRCAM) et Jean Dousteyssier (membre de l'ONJ) pour peindre l'âme du songwriter canadien. Un biopic sonique et onirique qui jongle entre guitares, banjos, clarinettes, harmonicas, ondes de choc et bouts d'interviews.

www.tricollectif.fr/guillaume-aknine

GUILLAUME AKNINE guitare, banjo, harmonica, direction artistique, JEAN DOUSTEYSSIER clarinettes, harmonica, guitare, JEAN-BRICE GODET clarinettes, harmonica, guitare, radio /// Photo © Jean-Pascal Retel

+

FANTAZIO & THÉO CECCALDI PEPLUM

France / Une boîte à surprises concoctée par l'union inédite de deux histrions de l'impro. Au menu : beau bazar et berceuses turbulentes.

Il fallait frapper fort pour faire sortir Fantazio de la Villa Médicis. Théo Ceccaldi l'a fait. Logique : le performeur-contrebassiste et le jeune violoniste de l'ONJ ont beaucoup en commun : des mélodies qui leur tournent en tête comme des chars dans des arènes, l'envie de raconter des histoires, de préférence surréalistes, le besoin de se confronter à toujours plus de musiciens différents ... Et un penchant certain pour la poésie bastringue. Entourés par la nouvelle garde du jazz français, ils se font tout un film avec pas grand-chose. Et c'est déjà beaucoup.

www.tricollectif.fr/theo-ceccaldi

www.fantazio.org

FANTAZIO voix, contrebasse, composition, THÉO CECCALDI violon, composition, arrangements, ANTONIN-TRI HOANG clarinette basse, saxophones, claviers, ROBERTO NEGRO piano, piano préparé, claviers, VALENTIN CECCALDI violoncelle, BENJAMIN FLAMENT percussions, métaux, électronique /// Photo © Jean-Pascal Retel

Coproduction Banlieues Bleues et la Scène Nationale d'Orléans. Théo Ceccaldi est en résidence à La Dynamo de Banlieues Bleues avec le soutien du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis.



mardi 21 mars 2017 | Gonesse

TOUMANI & SIDIKI DIABATÉ

en savoir plus


mardi 21 mars

le festival  Salle Jacques Brel, Gonesse

TOUMANI & SIDIKI DIABATÉ

Mali / Si Toumani Diabaté incarne la kora aux yeux du monde entier, c'est aussi une affaire de famille. Pour preuve, ce duo qui réunit le maestro à son fils aîné.

À en croire la généalogie familiale, cela fait plus de 70 générations que les Diabaté jouent de la kora, l'instrument emblème des griots. Une transmission de la tradition, que Toumani a reçue de son père et perpétue avec son fils Sidiki, par ailleurs rappeur à succès au pays. Entre eux, cela sonne comme une évidence. Comme par télépathie, ils parviennent à féconder l'imaginaire mandingue, sans jamais sombrer dans une version passéiste. " Bien entendu, je suis un artiste de hip-hop, mais j'ai le plus profond amour et respect pour mes racines en tant que joueur de kora. J'ai la chance de pouvoir apprendre auprès de mon père, qui n'est pas n'importe qui : c'est mon idole !". Un passage de flambeau pour que l'histoire se perpétue, toujours pareille, jamais identique.

www.toumani-diabate.com

TOUMANI DIABATÉ kora, SIDIKI DIABATÉ kora /// Photos © Youri Lenquette

En raison d’un problème de santé rencontré par Sidiki Diabaté, Toumani et Sidiki Diabaté se voient malheureusement contraints d’annuler leur concert dans le cadre du 34ème festival Banlieues Bleues, prévu à la Salle Jacques Brel de Gonesse le mardi 21 mars 2017. Les personnes titulaires d’un billet pour cette soirée sont invitées à contacter leur revendeur billetterie afin de procéder à un échange ou un remboursement… -Pour les achats sur le site de Banlieues Bleues: 01 49 22 10 10.