tarifs/abonnements
newsletter
recherche



vendredi 11 avril 2014 | Bobigny

ROY NATHANSON’ S SOTTO VOCE + CASSANDRA WILSON

en savoir plus


vendredi 11 avril

le festival  MC93, Bobigny

ROY NATHANSON’ S SOTTO VOCE

États-Unis / Le répertoire tout chaud tout beau du groupe le plus délicieusement chantant du saxophoniste-poète new-yorkais. Polyphonies déchainées et hymnes à la joie, tels sont les maîtres-mots de la mue de Sotto Voce.

Avec Roy Nathanson, le titre qui donne l’impulsion à son nouveau disque ne doit pas être pris à la légère. « Complicated Day » doit s’entendre comme un appel à la lucidité : c’est nous qui nous rendons nos journées compliquées. Et Sotto Voce, son laboratoire poétique, son cabinet sonore, son refuge onirique, nous aide à les éclaircir. Avec ce combo, qu’il a fondé en 2006 avec certains de ses Jazz Passengers, le saxophoniste ami d’Elvis Costello a trouvé la clé des chants. Des voix gorgées de soul, des cuivres aussi lyriques que piquants, des accents de Jamaïque, des beats organiques du rappeur Napoleon Maddox : Sotto Voce brille décidément de mille et un feux.

roynathanson.net

ROY NATHANSON saxophone, voix, SAM BARDFELD violon, voix, CURTIS FOWLKES trombone, voix, TIM KIAH basse, voix, JEROME HARRIS basse, guitare élecrique, voix, NAPOLEON MADDOX human beatbox// Photo Roy Nathanson©Charna Meyers.

SOIREE FIP

+

CASSANDRA WILSON

États-Unis / Capricieuse, surdouée, fougueuse, adepte des coups de c½ur comme des coups de sang, l’Américaine s’impose, selon le mot de T-Bone Burnett, comme « la dernière grande chanteuse de jazz ».

Cassandra Wilson a toujours tout fait pour ne pas tomber dans le cliché de la diva jazz : très vite érigée en « nouvelle Abbey Lincoln », la fille du Delta n’a pas voulu de ce faux-titre de gloire. On attendait d’elle qu’elle s’accompagne au piano ? Elle a toujours préféré la guitare : où qu’elle aille, elle transporte avec elle le blues de son Mississippi natal. Pionnière dans l’art de « moderniser » les standards du jazz (en 1993, « Blue Light ‘Til Dawn », son premier opus pour Blue Note fit sensation), l’Américaine est une conteuse habitée par les histoires qu’elle interprète. Et de Robert Johnson à U2 en passant par Stevie Wonder, elle ne se fixe aucune frontière.

www.cassandrawilson.com

CASSANDRA WILSON guitare, voix, GRÉGOIRE MARET harmonica, directeur musical, BRANDON ROSS guitares, JOHN COWHERD piano, LONNIE PLAXICO basse, JOHN DAVIS batterie// Photos Cassandra Wilson©Hires.

SOIREE FIP



jeudi 10 avril 2014 | Clichy-sous-Bois

PAPANOSH & ROY NATHANSON, FIDEL FOURNEYRON OH YEAH + ARCHIE SHEPP QUARTET

en savoir plus


jeudi 10 avril

le festival  Espace 93 Victor-Hugo, Clichy-sous-Bois

PAPANOSH & ROY NATHANSON, FIDEL FOURNEYRON OH YEAH

France, États-Unis / Esprit de Mingus es-tu là ? Oh Yeah ! Le jeune et turbulent quintette de Rouen invite deux souffleurs cinq étoiles pour convoquer l’esprit du génial contrebassiste disparu en 1979 : les tables vont tourner !

Membre fondateur du collectif Les Vibrants Défricheurs, Papanosh a comme le fantôme de Mingus qui lui colle aux basques : l’esprit de bande type « workshop », l’envie de se servir des musiques traditionnelles comme de trampolines endiablés, l’humour aussi coquin qu’absurde, la tendance aux collages, aux ruptures, aux faux-raccords. Mais loin de vouloir suivre l’immense contrebassiste à la lettre, les jeunes Normands convient le virevoltant saxophoniste new-yorkais Roy Nathanson ainsi que le néo-tromboniste de l’ONJ Fidel Fourneyron pour une séance de spiritisme échevelée à base de compositions improvisées, de chants impromptus et de réarrangements dérangés.

www.papanosh.com

roynathanson.net

RAPHAEL QUENEHEN saxophones, QUENTIN GHOMARI trompette, SÉBASTIEN PALIS accordéon, piano, orgue, THIBAULT CELLIER contrebasse, JÉRÉMIE PIAZZA batterie, FIDEL FOURNEYRON trombone, ROY NATHANSON saxophone, voix.// Photo Papanosh©Simon Doazan.

Papanosh est un projet du collectif les Vibrants Défricheurs.

+

ARCHIE SHEPP QUARTET

France, États-Unis / De l’ascension vers les sommets du jazz avec Coltrane, l’éminent saxophoniste a gardé un sens profond du spiritual blues qui irrigue constamment l’½uvre de ce géant de la Great Black Music.

« Le jazz n’est pas un mot de mon vocabulaire. Il n’existe pas de définition universelle. Chacun a la sienne. Ma préférée est celle de Fats Waller répondant à une dame de la bonne société : si vous ne le connaissez pas déjà, vous ne le connaîtrez jamais. » Pour autant, ne pas se tromper : Archie Shepp connaît très bien l’histoire du jazz, celle du peuple blues, cette musique qui l’habite depuis toujours. De la Jazz Composers Guild à son ascension avec John Coltrane, de son terrible Attica Blues en big band à ses sublimes duos avec Horace Parlan, le saxophoniste et fin lettré a marqué plus d’une page de ce grand livre, écrivant même quelques standards. Tout ce qu’il remet en jeu ce soir en quartette, l’un de ses formats préférés.

www.archieball.com

ARCHIE SHEPP saxophone, TOM MC CLUNG piano, ZACHARIE ABRAHAM basse, contrebasse, STEVE MC CRAVEN batterie invitée Marion Rampal chant// Photos Archie Shepp©Petre Necessany ©DR.



mercredi 09 avril 2014 | Saint-Denis

RUDI FLORES TRIO + MELINGO LINYERA

en savoir plus


mercredi 09 avril

le festival  TGP / Théâtre Gérard Philipe, CDN de Saint-Denis, Saint-Denis

RUDI FLORES TRIO

Argentine, France / Aux origines du tango, se trouve la guitare, et non le bandonéon. Voilà pourquoi on n'est guère surpris de refaire l’histoire, d’avant-hier à aujourd’hui, avec ce trio de cordes subtiles fondé par l’expert Rudi Florès.

Roberto Grela, Anibal Arias et même plus récemment Tomas Gubitsch, les guitaristes ont composé quelques belles pages du tango. C’est dans cet héritage que se place Rudi Flores, connu et reconnu pour le duo qu’il forme depuis trente ans avec son frère Nini au bandonéon. Le voilà désormais en trio sous son seul prénom. Accompagné d’un guitariste du sérail classique et d’un contrebassiste venu du jazz, l’Argentin joue les tangos, mais aussi les milongas et les valses. Un répertoire à l’ancienne, qui permet de se plonger corps et âme dans les tréfonds d’une bande-son, souvent sombre comme un blues, parfois lumineuse comme un swing manouche. De quoi séduire les mélomanes avertis, sans déplaire aux danseurs aguerris.

RUDI FLORES guitare, TOMAS BORDALEJO guitare, ROMAIN LECUYER contrebasse// Photo Rudi Flores©Elsa Broclain.

SOIREE FIP

+

MELINGO LINYERA

Evénement : avec un immense nouvel album, Linyera (le « vagabond »), le Nick Cave argentin propose une troisième voie au tango en le dépoussiérant pour lui donner un lustre fascinant.

Il est l’un des musiciens les plus importants d’Argentine, tous genres confondus. Melingo a eu plusieurs vies, intenses, du cabaret underground à la scène rock alternative dont il fût l’un des piliers, avant de choisir le tango au tournant des années 90. Un tango cent pour cent original. Un peu indien, un peu italien, un peu oriental, un peu noir, impur par nature, avec un rien de Tom Waits dans la voix, Melingo a fouillé la mémoire des bas-fonds de Buenos Aires, ausculté la poésie du tango et son hybridité musicale, pour la réinventer avec une folie régénératrice. Tendance border-line, l’iconoclaste s’inscrit dans la veine d’Edmundo Rivero, chantre du lunfardo, hors champs d’un tango propre sur lui. Le sien se mêle à des ambiances de cabaret, de blues interlope, empruntant à Atahualpa Yupanqui ou Frank Zappa, à Federico Garcia ou Violeta Parra… En vagabond céleste, comme le titre de ce nouvel album « Linyera » qui fera date, un ovni surréaliste, romantique et voyageur enregistré dans les mythiques studios Ion de Buenos Aires avec un casting exceptionnel de musiciens qu’il ramène avec lui pour ce concert.

www.danielmelingo.com

DANIEL MELINGO voix lead, clarinette, guitare,DIEGO TROSMAN guitare tanguera, MUHAMMAD HABBIBI EL RODRA GUERRA guitare électrique, scie musicale, MARQUES PAGLIA bandonéon, PEPO ONETTO piano, ANNE LE PAPE violon, PATO COTELLA contrebasse// Photos Melingo©Alfredo Srur.

A 19h00 Salle du terrier la Chorale de la Plaine chante Melingo,Terrero, Nougaro ….. Direction Béatrice Chéramy et Pierre Allio (piano) - Entrée libre RÉSERVATION par mail : reservation@theatregerardphilipe.com



mardi 08 avril 2014 | Le Blanc-Mesnil

MOSTLY OTHER PEOPLE DO THE KILLING RED HOT + MAJA RATKJE & POING guest FANTAZIO WACH AUF!

en savoir plus


mardi 08 avril

le festival  Théâtre 9, Le Blanc-Mesnil

MOSTLY OTHER PEOPLE DO THE KILLING RED HOT

Etats-Unis / Le quartette le plus déjanté des Etats-Unis se fait septette pour cuisiner le jazz des années 20. Entre esprit cartoon et gai savoir, entre clins d’½il et coups de tête, un décoiffant cours d’Histoire.

S’éclater avec l’histoire du jazz, c’est inscrit dans l’ADN de Mostly Other People Do the Killing. Pendant longtemps, ils se sont amusés à pasticher des pochettes légendaires : de « This Is Our Music » d’Ornette Coleman au « Köln Concert » de Keith Jarrett. Apôtres convaincus de la belle humeur, les MOPDtK ne sont pas pour autant des rigolos, mais un quartette dingue qui collectionne les prix honorifiques outre-Atlantique. Ces sales gosses surdoués aiment simplement dynamiter tout ce qu’ils touchent. Leur nouvelle cible ? Le jazz des années 20 et 30. Et quand ils pimentent l’esprit ‘New Orleans’ ou le ragtime, il faut s’attendre à avoir la moutarde qui monte au nez.

http://www.hotcuprecords.com/mopdtk_bio.html

PETER EVANS trompette, JON IRABAGON saxophones, MOPPA ELLIOTT contrebasse, KEVIN SHEA batterie,percussions, DAVID TAYLOR trombone, BRANDON SEABROOK banjo, électronque, RON STABINSKY piano// Photos Mostly Other People Do The Killing©Alexander Richter.

+

MAJA RATKJE & POING guest FANTAZIO WACH AUF!

Norvège, France / Concocté par quatre Norvégiens frondeurs, ce cabaret enflammé virevolte entre lyrisme et révolte. L’art de (se) réveiller en chansons, de Bertolt Brecht à Cindy Lauper.

Quand Maja Ratkje s’allie au trio Poing, le résultat ne peut que sentir la (bonne) poudre. En 1999, ce trio bien frappé avait invité l’insoumise chanteuse et compositrice norvégienne complice d’Ikue Mori et Joëlle Léandre à lui écrire un morceau. Depuis ils ne sont plus quittés. Ils ont même lancé une tradition : tous les 1er mai, ils jouent dans un bar d’Oslo un répertoire de chansons révolutionnaires avec, au menu, Kurt Weill, Bertolt Brecht ou Hanns Eisler. Devenu un disque, « Wach Auf ! » retentit comme le cousin scandinave de l’Indignez-vous de Stéphane Hessel. Un cabaret rouge au carrefour d’un Rage Against The Machine acoustique et d’un Charles Mingus klezmer

ratkje.no

www.fantazio.org/

MAJA S.K RATKJE voix, FRODE HALTLI accordéon, ROLF-ERIK NYSTRØM saxophones, Håkon THELIN contrebasse, FANTAZIO contrebasse, voix // Photo Poing et Maja Ratkje©DR.

Avec la participation d’un ch½ur de la ville. Ateliers dirigés de janvier à avril par Joëlle Faye, Moïra Conrath, Christian Mesmin, Martine Lagorsse et Jean-Paul Elysée.



lundi 07 avril 2014 | Pantin

ORCHESTRE TOUT PUISSANT MARCEL DUCHAMP + THE TONTONS

en savoir plus


lundi 07 avril

le festival  La Dynamo de Banlieues Bleues, Pantin

ORCHESTRE TOUT PUISSANT MARCEL DUCHAMP

France, Suisse / L'Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp croise dans son nom la formation historique de l’OK Jazz de l’éternel Congolais Franco et l’inventeur des "ready made", comme la promesse de lendemains qui dézinguent sévère.

Pas de doute : l’orchestre piloté par le contrebassiste Vincent Bertholet formule un univers hors des limites définies par les hautes autorités de la police esthétique. Contrebasse stromboscopique, guitare éclectique, violon hérétique, trombone stratosphérique, batterie tellurique, marimba magnifique et bien entendu un chant du type atypique, il s’agit de faire imploser les carcans stylistiques. Quelque part entre les transes syncopées des rétro-futuristes de Kinshasa et les doux délires des post-modernes Violent Femmes, les prestations de ces godelureaux franco-Suisses sont de joyeux appels à l’insurrection sonique contre les certitudes avachies!

otpmd.bandcamp.com

MATHIAS FORGE trombone, AIDA DIOP marimba, LIZ MOSCAROLA voix, violon, MAËL SALETES guitare, VINCENT BERTHOLLET contrebasse, PLUM WILF batterie// Photo Orchestre Tout-Puissant Marcel Duchamp©DR.

CONCERT DEBOUT

+

THE TONTONS

Etats-Unis / Une énergie proche des Pixies, au service de mélodies pop digne des meilleurs Brittons, le tout réhaussé d’influences soul déjantées, ces jeunes rockers de Houston sont l’une des vraies révélations de la scène indie américaine.

Au micro, la belle Asli Omar, chanteuse d’origine somalienne, a juste le timbre qu’il faut : légèrement rauque, terriblement envoûtant. À ses côtés, un trio taillé dans le rock : les deux frères Martinez, Adam à la guitare Martinez et Justin à la batterie, et Tom Nguyen à la basse. Si The Tontons ne sont pas de vieux briscards, ces petits « jeunes » originaires de Houston n’en font pas moins preuve d’une grande perspicacité : au lieu d’enregistrer vite fait mal fait, ils ont choisi de pratiquer la scène, de se constituer un répertoire, un son et un vrai public. Six ans plus tard, ils débarquent en France avec leur premier disque, précédés d’un bon buzz et de quelques EP bien gaulés. Découvrez-les !

thetontons.com

ASLI OMAR voix, TOM NGUYEN basse, ADAM MARTINEZ guitare, JUSTIN MARTINEZ batterie//Photos The Tontons©Julie Worsham ©Marc C. Austin

CONCERT DEBOUT



dimanche 06 avril 2014 | Bobigny

ONE HEART, MANY VOICES

en savoir plus


dimanche 06 avril

le festival  Salle Pablo Neruda, Bobigny

ONE HEART, MANY VOICES

Etats-Unis, France /

Le CV de Nicole Mitchell est une liste étourdissante de tous ses talents : flûtiste, compositrice, professeure d’Université , éducatrice, seule femme élue à la tête de l’historique collectif chicagoan AACM (Association for the Advancement of Creative Musicians) et bandleader. Pour toutes ses raisons, Banlieues Bleues lui a confié une carte blanche pour composer sur mesure une ½uvre dédiée aux musiciens amateurs de Bobigny. On la retrouve sur scène dirigeant un ch½ur aux voix juvéniles et deux orchestres jazz du conservatoire.

nicolemitchell.com

Avec les élèves du collège République, de l’école Romain Rolland, du Conservatoire à rayonnement départemental Jean Wiener. Ateliers dirigés par DEBORAH TANGUY, KAMEL FRIHA (Ch½urs) , JEAN-PAUL ADAM ET STEPHANE AUDARD (Orchestre) de janvier à avril 2014. // Photos lycéens et Nicole Mitchell©Eric Garault.

Attention Nicole Mitchell qui a dû annuler sa venue - sera remplacée par la violoncelliste Tomeka Reid, autre musicienne de l’AACM (Association for the Advancement of Creative Musicians) avec laquelle elle collabore depuis 15 ans.



samedi 05 avril 2014 | Le Blanc-Mesnil

LIMOUSINE SIAM ROADS + KOUYATÉ - NEERMAN

en savoir plus


samedi 05 avril

le festival  Le Deux Pièces Cuisine, Le Blanc-Mesnil

LIMOUSINE SIAM ROADS

France, Thaïlande / Experts en trips oniriques, le quatuor français se devait d’embarquer dans un vrai voyage : direction la Thaïlande et sa transe pour une poignante balade sauvage.

Après deux albums hantés par David Lynch, Wim Wenders ou Jim Jarmusch, Limousine a décidé il y a deux ans de partir en Thaïlande où ils sont tombés raides dingues du mor lam, un blues asiatique renversant, entre transe et malice. Fruit de ce séjour musicalo-initiatique, « Siam Roads » se conçoit comme une appropriation intime, sensible et minimaliste des mélodies et rythmes traditionnels de l’Isaan, province du Nord-Est du pays. Pour l’occasion, le quatuor accueille deux virtuoses rencontrés lors de cette virée nourrissante : la chanteuse Rasmee Wayrana et l’étonnant Yodh Warong, un cultivateur d’orchidées virtuose du pin et du ponglang (guitare et xylophone thaïlandais).

http://www.magicrpm.com/infos/limousine/siam-roads-debut-2013-quatre-titres-en-ecoute

https://fr-fr.facebook.com/LimousineBand

LAURENT BARDAINNE SAXOPHONE TÉNOR, CLAVIERS, MAXIME DELPIERRE guitare, FRÉDÉRIC SOULARD claviers, électroniques, DAVID AKNIN batterie, percussions, YODH WARONG ponlang, pin, khaen, RASMEE WAYRANA voix, pang// Photo Limousine©Dherbeys.

CONCERT DEBOUT/ COPRODUCTIONS EUROPA JAZZ – BANLIEUES BLEUES - AUX HEURES D’ÉTÉ.

+

KOUYATÉ - NEERMAN

France, Mali / Entre le balafoniste et le vibraphoniste, c’est l’histoire d’un alliage tellurique entre bois et métal, et de deux larrons qui s’y entendent pour délirer.

Des gratte-ciels et des déités. Le titre de leur second disque résume la l’alchimique connexion entre le « Richter du balafon », selon le bon mot de Neerman, et le vibraphoniste facile 10 sur l’échelle de Richter, d’après des calculs pour le moins improbables. « La modernité et l’ancestralité, cette dualité résume bien notre proposition musicale. » Du point de vue panoramique, de l’état d’esprit mystique. En somme, un groupe qui plane haut, une affaire de sons une histoire de sens, sans interdit, où les références total mandingues sont traversées d’autres influences : gamme hongroise, rythmique éthiopique, arrangements arabisants, rock décomplexé et groove détuné… Une musique du monde d’aujourd’hui, urbaine, racée et communicative.

https://myspace.com/kouyateneerman

https://fr-fr.facebook.com/kouyateneerman

LANSINÉ KOUYATÉ balafons, DAVID NEERMAN vibraphone, ANTOINE SIMONI contrebasse, GUILLAUME DOMMARTIN batterie// Photos Kouyaté-Neerman©Denis Rouvre.

CONCERT DEBOUT



vendredi 04 avril 2014 | Bobigny

Tomeka Reid - Jason Adasiewicz - Josh Abrams - Tomas Fujiwara + CHARLES TOLLIVER MUSIC INC.

en savoir plus


vendredi 04 avril

le festival  Salle Pablo Neruda, Bobigny

Tomeka Reid - Jason Adasiewicz - Josh Abrams - Tomas Fujiwara

États-Unis / Changement de programme : Tomeka Reid prend la place de la flutiste Nicole Mitchell, qui a du annuler sa présence au concert de Banlieues Bleues.

Violoncelliste et compositrice, Tomeka Reid est le nouveau visage de la vibrionnante scène créative de Chicago, où la musicienne - née à Washington- s'est installée depuis plusieurs années. Devenue l'une des plus jeunes membres de la fameuse AACM (Association for The Advancement of Creative Musicians), elle a joué avec Anthony Braxton, George Lewis, Roscoe Mitchell, Myra Melford, Mary Halvorson, fait partie intégrante de l'Evolution Ensemble de Dee Alexander, du Black Earth Ensemble de Nicole Mitchell, du Mike Reed's Loose Assembly, et co-dirige le trio à cordes Hear In Now, internationalement reconnu comme l'un des fleurons de la nouvelle scène de la musique improvisée américaine. Tomeka Reid a également fondé son propre trio, avec le guitariste Matt Shreider et le bassiste Josh Abrams, qu'elle retrouvera à Banlieues Bleues dans ce concert où, mieux que de remplacer au pied levé Nicole Mitchell au milieu des musiciens d'Ice Crystal qu'elle fréquente souvent, elle proposera une facette de son propre répertoire. Educatrice formée comme Nicole Mitchell au Chicago Jazz Institute, Tomeka Reid dirigera également l'action musicale de Banlieues Bleues "One Heart Many Voices", sur la musique de Nicole Mitchell (voir actions musicales, restitution le 6 avril à Bobigny).

http://tomekareid.com/

TOMEKA REID violoncelle, JASON ADASIEWICZ vibraphone, JOSH ABRAMS contrebasse, TOMAS FUJIWARA batterie// Photo Tomeka Reid ©Jim Newberry

+

CHARLES TOLLIVER MUSIC INC.

États-Unis / Cofondateur de Strata East, label de haute qualité artistique, Charles Tolliver fit ses débuts en 1964 sur Blue Note. Cinquante ans plus tard, le trompettiste fête ce demi-siècle avec un tout nouveau quintette.

« It’s Time ». C’est sur ce disque au titre prémonitoire que Charles Tolliver a fait son entrée officielle en 1964 dans le monde de la musique, cornaqué par Jackie McLean. Trois ans plus tard, il se retrouve embarqué dans le quartette de Max Roach, où il croise la route d’un jeune pianiste, Stanley Cowell. Avec ce dernier il fonde en 1971 Strata East, label référence des années soul jazz qui publia Pharoah Sanders, Gil Scott-Heron, Clifford Jordan... Le trompettiste va y signer des disques désormais très recherchés, marqués par la spiritualité sans ½illères d’un musicien grandi dans le bop et le rhythm’n’blues, mais attentif à la new thing et à la soul, véritable légende du jazz qui revient enfin après des années d’oubli. Il est grand temps.

charlestolliver.com

CHARLES TOLLIVER trompette, THEO HILL piano, DEVIN STARKS basse, BRUCE EDWARDS guitare, GENE JACKSON batterie// Photos Charles Tolliver©Jimmy Katz - ©DR.



jeudi 03 avril 2014 | Stains

ANDY EMLER - THOMAS DE POURQUERY DUO

en savoir plus


jeudi 03 avril

le festival  Auditorium Xenakis - École de musique de Stains, Stains

ANDY EMLER - THOMAS DE POURQUERY DUO

France / Le tête-à-tête dévergondé et sans filet de deux funambules du MegaOctet. L’art de profiter du moment présent poussé à son paroxysme. Un piano, une voix, un saxophone et une myriade de possibilités.

Une joute musicale entre Andy Emler et Thomas de Pourquery a tout de la fête éphémère : pas de disque, pas de répertoire précis, pas de set-list fixée dans le marbre. Juste des (belles) humeurs, des envies et des histoires d’un soir. Même leur première en duo a surgi (presque) par hasard un beau jour de 2008. Complices du plantureux MegaOctet, le pianiste et le saxophoniste-chanteur partagent l’amour des grands écarts stylistiques, de la chanson la plus populaire au jazz le plus libéré. Dans leurs mano a mano imprévus, tout peut arriver : du Claude Nougaro ou du Pierre Desproges, de la composition spontanée ou des standards détraqués, du rire ou des larmes.

www.andyemler.eu

www.thomasdepourquery.com

ANDY EMLER piano,THOMAS DE POURQUERY saxophone, chant// Photo Andy Emler - Thomas de Pourquery©Fabrice Journo.



mercredi 02 avril 2014 | Épinay-sur-Seine

JAIMEO BROWN THE TRANSCENDENCE PROJECT + MEDESKI, MARTIN & WOOD with NELS CLINE

en savoir plus


mercredi 02 avril

le festival  PMO / Pôle musical d’Orgemont, Épinay-sur-Seine

JAIMEO BROWN THE TRANSCENDENCE PROJECT

États-Unis / Passionné par les chants spirituels d’une communauté afro-américaine de l’Alabama, ce jeune batteur américain offre un dialogue habité par-delà les siècles et les chapelles musicales.

A la tête d’un trio en suspension avec le guitariste « hendrixien » Chris Scholar et le saxophoniste « coltranien » Jaleel Shaw, Jaimeo Brown transcende les cultures, les époques et les styles dans une communion d’une intensité rare. Obsédé depuis des années par les chants magnétiques des Gee’s Bend Quilters, le batteur américain place les spirituals de ces couturières du Sud des États-Unis au c½ur de son projet « Transcendence ». Autour de samples de ces voix qui traversent les siècles, ce complice de Bobby Hutcherson et Geri Allen a tissé une toile sonore qui marie blues et musique indienne, rock abrasif et gospel fiévreux, tradition acoustique et éclats d’électronique.

jaimeobrown.com

JALEEL SHAW saxophone ténor, CHRIS SHOLAR guitare, JAIMEO BROWN batterie// Photo Jaimeo Brown©DR.

+

MEDESKI, MARTIN & WOOD with NELS CLINE

États-Unis / Sorciers du groove détraqué, le titanesque trio américain renoue avec la six-cordes. En bon invité turbulent, le guitariste de Wilco est là pour faire sortir ses hôtes de leurs gonds !

Et si Medeski Martin & Wood était la plus caféinée des inventions américaines depuis le Coca-Cola ? Fondé il y a plus de vingt ans, ce trio a en plus l’avantage d’être bien moins impérialiste : populaire et avant-gardiste, vintage et ultra moderne, hanté par les esprits jazz et hip-hop comme par le génie de la funk, MMW est un autel cinq étoiles dédié à l’hybridation. Et depuis toujours, le combo a la guitare qui le démange. Après John Scofield et Marc Ribot, le voici qui s’allie à un nouvel héraut de la six-cordes, Nels Cline. Avec cet acolyte de Tim Berne comme de Sonic Youth, le trio repousse toujours plus loin les limites illimitées de son groove démantibulé.

www.mmw.net

nelscline.com/

JOHN MEDESKI orgue hammond, clavinet, fender rhodes, mellotron, CHRIS WOOD guitare, basse, BILLY MARTIN batterie, NELS CLINE guitare// Photos Medeski, Martin & Wood©DR - Nels Cline©Peter Gannushkin.