tarifs/abonnements
newsletter
recherche

SEP OCT NOV

samedi 21 juillet à 20h00, Pantin

La Dynamo de Banlieues Bleues et La Guinguette des Grandes Serres présentent :

CARMELO TORRES Y SU CUMBIA SABANERA

en savoir plus


samedi 21 juillet à 20h00

La Dynamo de Banlieues Bleues et La Guinguette des Grandes Serres présentent : Guinguette des Grandes-Serres, Pantin

CARMELO TORRES Y SU CUMBIA SABANERA

Colombie / Carmelo Torres est sans conteste une des légendes vivantes de la cumbia colombienne, la cumbia sabanera ("de la savane") originaire de la partie caribéenne du pays. Après une vie à sillonner la Colombie et le reste du monde (Amérique du Sud, Australie, Europe, Corée du Sud..), le voici pour la première fois en France, accompagné de son accordéon traditionnel et de ses quatre musiciens.

J'écoute

CARMELO TORRES accordéon, voix, ORLANDO LANDERO conga, choeurs, URIAN SARMIENTO OBANDO conga, cloche, JOSE MOVILLA guacharaca, caja, choeurs, RAÚL EDUARDO MOLINA basse électrique /// Photos©DR



vendredi 07 septembre à 20h30, Pantin

JAZZ A LA VILLETTE 2018 - Under the Radar

LAURENT BARDAINNE QUARTET TIGRE D'EAU DOUCE

en savoir plus


vendredi 07 septembre à 20h30

JAZZ A LA VILLETTE 2018 - Under the Radar La Dynamo de Banlieues Bleues, Pantin

LAURENT BARDAINNE QUARTET TIGRE D'EAU DOUCE

France / Tout free, tout soul, tel est le quartette de choc créé cette année à Banlieues Bleues par le fondateur de Poni Hoax et saxophoniste de Limousine.

Des projets, il en a mené des wagons : le rock écorché de Poni Hoax, le post-rock suave de Limousine ou encore dernièrement le trip électro Sabrina et Samantha. Mais jamais encore il n'avait mis son nom en avant. Avec ce quartet au nom antinomique et imaginaire, Laurent Bardainne passe le pas : placé sous le signe des ténor exaltés d'Ayler ou de Coltrane,"Tigre d'eau douce" ne se veut pas seulement "free", brut ou déchainé, mais aussi "soul", charnel, mystique. L'orgue Hammond d'Arnaud Roulin est là pour le rappeler, au sein d'une distribution de premier choix

LAURENT BARDAINNE saxophone ténor,composition, ARNAUD ROULIN orgue hammond, BRUNO CHEVILLON contrebasse, basse, PHILIPPE GLEIZES batterie/// Photos©DHERBEYS



samedi 08 septembre à 20h30, Pantin

JAZZ A LA VILLETTE 2018 - Under the Radar

fakebooks + MILESDAVISQUINTET!

en savoir plus


samedi 08 septembre à 20h30

JAZZ A LA VILLETTE 2018 - Under the Radar La Dynamo de Banlieues Bleues, Pantin

fakebooks

France / Les "fake books" étaient des recueils de chansons réunies illégalement par les musiciens de jazz américains dans les années 40.

Des partitions partielles de chansons issues de la mémoire collective où ne figuraient que la mélodie et des accords simplifiés, des sortes d'aides-mémoires très souvent déformées par l'usage et le temps. Antonin Tri Hoang, Thibault Cellier et Sylvain Darrifourcq se sont retrouvés chaque mois de l'année 2017 dans la librairie "La Manœuvre" pour jouer certaines de ces compositions de jazz comme il s'en souvenaient, c'est à dire pas toujours parfaitement, en improvisant et jouant les mélodies qui remontent à la surface, en répétant une seule phrase musicale ou en collant plusieurs morceaux ensemble, pour faire vivre et éclater ces "fake books" qu'ils aiment et portent en eux.

ANTONIN TRI HOANG saxophone alto, THIBAULT CELLIER contrebasse, SYLVAIN DARRIFOURCQ batterie /// Photos©DR

+

MILESDAVISQUINTET!

France / La nouvelle scène de l'impro hexagonale qui déconstruisent l'héritage du jazz et rebattent les cartes, à coups de boucles entêtantes et de clic'n'cuts numériques.

En se baptisant de ce nom provocateur, le trio (et non QUINTET !) créé par le batteur Sylvain Darrifourcq avec deux autres membres de la nouvelle scène de l'improvisation hexagonale, le violoncelliste Valentin Ceccaldi et le pianiste Xavier Camarasa, interroge autant l'héritage du jazz dans l'expérimentation telle qu'elle se pratique aujourd'hui que nos habitudes d'écoute. Car cette fascinante performance axée sur la répétition, l'abolition du temps, et la superposition de couches rythmiques, à travers une mécanisation du geste et l'utilisation de la pulsation réduite à un click'n 'cut numérique, fait naître sous nos oreilles une méta-machine musicale qui met sens-dessus-dessous la conception qu'on se faisait d'un groupe de jazz...

SYLVAIN DARRIFOURCQ batterie, cithare, VALENTIN CECCALDI violoncelle, XAVIER CAMARASA piano, piano préparé /// Photos©J.P RETEL



Télécharger le programme du Festival